Etude histologique des effets de l'extrait aqueux des feuilles de Laportea aestuans sur la régénération osseuse chez le rat

2018, Revue française d'histotechnologie, vol: 30, n° 1, p 149-160

Ngueguim T., Florence; Cannet, Catherine; Nguindjel, Daniel; Dzeufiet Djomeni, Paul Désiré; Donfack, J. Hubert; Dimo, Théophile; Kamtchouing, Pierre

DOI : https://doi.org/10.25830/afh.rfh.2018.30.1.149

1. Laboratoire de Physiologie Animale, Département de Biologie et Physiologie Animales, Faculté des Sciences, Université de Yaoundé I, BP 812 Yaoundé, Cameroun.

2. Laboratoire d’Histomorphométrie, Institut de Médecine Légale, 11 rue Humann, 67085 Strasbourg, France.

3. Département des Sciences Biomédicales, Faculté des Sciences, Université de Dschang, BP 67, Dschang, Cameroun. 

 

tsngueguim@yahoo.fr

 

lien : https://www.afhisto.fr/revue-2018

 

Résumé : Laportea. aestuans (Urticacea) est une plante utilisée dans la région du Centre Cameroun pour le traitement des fractures. La présente étude a pour but d’évaluer par analyse histologique les effets ostéo-inducteurs de l’extrait aqueux des feuilles de L. aestuans chez la rate (Wistar). Une cavité a été créée dans la portion antérieure de la diaphyse du fémur. L’extrait aqueux de L. aestuans a été administré quotidienne par voie orale (100-400 mg/kg) pendant deux semaines. Au terme de la période expérimentale, les animaux ont été sacrifiés et les fémurs fixés dans du formol 10% tamponné puis transférés dans de l’éthanol à 70%. Ils ont ensuite été déshydratés et inclus en paraffine. Des coupes de 5µm ont été réalisées et les colorations suivantes faites : - H&E - Picrosirius et observation en lumière polarisée. Les animaux fracturés ne recevant aucun traitement ont présenté une structure 150 Revue Française d’Histotechnologie 2018 - Vol. 30 - n°1 osseuse désorganisée avec la présence d’ostéoblastes et d’ostéocytes dans leurs lacunes. En lumière polarisée ces animaux ont présenté un aspect d’«os tissé» se traduisant par une trame collagénique peu organisée et une faible minéralisation. Les animaux traités à l’extrait de plante ont présenté une structure du cal osseux de plus en plus dense avec plus ostéoblastes et de plus en plus d’ostéocytes dans les lacunes à toutes les doses. En lumière polarisée et à la dose de 400 mg/kg d’extrait de plante, les animaux ont montré un début d’organisation lamellaire parallèle au sein de l’os tissé. L’extrait induirait une activation ostéoblastique, conduisant à une réparation osseuse plus rapide, ce qui justifierait son utilisation empirique dans le traitement des fractures.

 

Mots-clés : fracture ; Laporte aestuans ; activité ostéoblastique ; histologie

 

English title : Histological study of the aqueous extract of Laportea aestuans leaves on bone regeneration in rats

 

Abstract : Laportea aestuans (Urticaceae) is a plant used in the Cameroon centre region for fracture healing. The purpose of this study is to evaluate by histological analysis, the osteoinductive effect of the aqueous leaves plant extract of L. aestuans in female Wistar rats. A drill hole injury was created in the diaphysis of the femur. The aqueous extract of L. aestuans was administered orally (100-400 mg/kg) for two weeks. At the end of the experimental period, the animals were sacrificed and the femurs fixed in 10% buffered formalin and then transferred into 70% ethanol. They were then dehydrated and embedded in paraffin. Sections of 5µm were made and the following colorations realized : H & E, Picrosirius staining and observation in polarized light. Fractured animals receiving no treatment exhibited a disorganized bone structure with the presence of osteoblasts and osteocytes in their lacuna. In polarized light, these animals presented an appearance of «woven bone» resulting in a poorly organized collagen structure and low mineralization. Animals treated with plant extract exhibited an increasingly dense callus structure with more osteoblasts and more and more osteocytes in the lacuna at all doses. In polarized light and at the dose of 400 mg/kg, the animals showed a parallel lamellar organization within the woven bone. Thus, the extract would induce osteoblastic activation, leading to faster bone repair, justifying its empirical use in the treatment of bone fractures. 

 

Keywords : fracture; Laportea aestuans; osteoblastic activity; histology

 

Copyright © Association française d'histotechnologie

https://www.afhisto.fr/

Disponibilité du pdf: embargo d'un an à partir de la date de parution (juin de l’année d’édition)

 

Comment citer cet article (How to cite this article) :

 

Ngueguim T., Florence; Cannet, Catherine; Nguindjel, Daniel; Dzeufiet Djomeni, Paul Désiré; Donfack, J. Hubert; Dimo, Théophile; Kamtchouing, Pierre 2018, Etude histologique des effets de l'extrait aqueux des feuilles de Laportea aestuans sur la régénération osseuse chez le rat, Revue française d'histotechnologie (Amboise), vol:30, n°1, p: 149-160, https://doi.org/10.25830/afh.rfh.2018.30.1.149

 

Journal Article