Analyse du micro-environnement tumoral comparaison cytométrie en flux et histologie

2020, Revue française d'histotechnologie, vol: 32, n°: 1, p 139-151

Sandrine Cochin1 et Caroline Tosch2

DOI : 

Revue_AFH_32_2020.jpg

1. Laboratoire Essais et Imagerie 2. Laboratoire Immunologie Cellulaire Transgène, 400 Boulevard Gonthier d’Andernach 67400 Illkirch-Graffenstaden, France

Résumé :

Avec l’avènement des produits d’immunothérapie, l’analyse du microenvironnement tumoral (TME) est devenue essentielle. Cette caractérisation est nécessaire pour expliquer le mode de fonctionnement de ces produits, pour éventuellement expliquer leur potentielle toxicité et surtout pour tenter de stratifier les patients qui auront accès à ces nouvelles thérapies. Pour cette analyse du TME, différentes techniques existent, avec leurs avantages et leurs inconvénients. Dans cette présentation, nous avons étudié les atouts et les limites des techniques que nous utilisons au quotidien : l’immunohistochimie multiplexe quantitative et l’analyse par cytométrie de flux. Nous avons comparé ces deux techniques sur des échantillons communs et sur différents marqueurs de cellules immunitaires. Les paramètres que nous avons étudiés sont : la quantification absolue de marqueurs intra-tumoraux, l’étude des proportions relatives des cibles par analyses multiplexes et la localisation de ces marqueurs. Nous avons également comparé les marqueurs utilisés dans ces deux techniques sur deux populations tumorales murines distinctes. Les résultats obtenus nous ont permis de comparer ces deux techniques qui restent complémentaires. Ces différences sont importantes à connaître, surtout dans le paysage de l’immunothérapie, pour déterminer la méthode la mieux adaptée aux questions scientifiques qui nous sont posées par nos clients chercheurs qui développent de nouvelles thérapies.

Mots-clés :

Immunothérapie, microenvironnement tumoral, immunohistochimie, multiplexe, cytométrie, marqueur

English title :

Analysis of the tumor microenvironment: comparison of flow cytometry and immunohistochemistry

Abstract :

Analysis of tumor microenvironment (TME) is a key issue since the advent of immunotherapeutic products. The characterization of the TME is necessary to explain the mode of action of the products, to explain their possible toxicity and to better stratify patients populations to give access to these new therapies. The TME can be analyzed with different methods, each having advantages and drawbacks. Here, we will discuss the assets and the limits of Quantitative Multiplex Immunohistochemistry and Flow Cytometry. We compared these technologies starting with the same samples using different immune cell markers. We quantified tumor infiltrating lymphocytes, proportion of immune cells and their localization. The results showed that these technologies are complementary. The most appropriate technology will be chosen to answer the scientific questions and make headways in the different projects.

Keywords : 

Immunotherapy, tumor microenvironment, immunohistochemistry, multiplex, cytometry, marker

Copyright © Association française d'histotechnologie

https://www.afhisto.fr/

Disponibilité du pdf: embargo d'un an à partir de la date de parution (juin de l’année d’édition)

Comment citer cet article (How to cite this article) :

Sandrine Cochin, Caroline Tosch 2020, Analyse du microenvironnement tumoral comparaison cyrtométrie en flux et histologie, 2020, Revue française d'histotechnologie, vol: 32, n°: 1, p 139-151, https://doi.org/10.25830/afh.rfh.2020.32.139.151

Journal Article