L'application des techniques d'immunohistochimie à des prélèvements cytologiques: quelques règles à respecter

2019, Revue française d'histotechnologie, vol: 31, n°: 1, p 53-64

Courtade-Saidi, Monique; Dubucs, Charlotte; Basset, Céline; D’Aure, Dominique; Aziza, Jacqueline; Evrard, Solène

DOI : 

Département d’Anatomie et Cytologie Pathologiques, Institut Universitaire du Cancer (IUC) Toulouse ONCOPÔLE, 1 avenue Irène Joliot Curie, 31059 TOULOUSE CEDEX 9
Laboratoire d’Histologie-Embryologie, Faculté de Médecine Toulouse Rangueil, 133 route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex9

Résumé :

L’immunocytochimie (ICC) constitue une aide précieuse pour affiner le diagnostic cytologique. Cependant sa réalisation est parfois limitée par des problèmes de reproductibilité. Une des contraintes est représentée par la diversité des échantillons et de leur préparation. L’harmonisation des étapes préanalytiques constitue un pré-requis indispensable afin d’obtenir une bonne reproductibilité. Les résultats obtenus seront différents selon que l’on travaille sur lame d’étalement, sur cytospins ou bien à partir de prélèvements fixés en milieu liquide. Il est possible d’harmoniser la fixation de lames d’étalement ou de cytospins avant la technique d’ICC. Il sera nécessaire de connaitre la nature du fixateur s’il s’agit d’un milieu liquide. En effet, le formol justifiera un démasquage antigénique préalable. Certains anticorps nécessiteront obligatoirement un démasquage antigénique, notamment pour les antigènes nucléaires, cela ne sera pas systématiquement nécessaire pour des antigènes membranaires ou cytoplasmiques. Les techniques de démasquage devront être ajustées à la cytologie (temps plus courts avec les pH élevés). Nous présenterons quelques exemples à partir d’anticorps fréquemment utilisés en cytologie.

Mots-clés :

Immunocytochimie ; Cytologie ; Pré-analytique

English title :

The application of immunohistochemistry techniques to cytological samples: some rules to respect

Abstract :

Immunocytochemistry (ICC) helps cytologists to perform diagnosis. However, its interest may sometimes be limited by a lack of reproducibility. This latter may be due to a great diversity of samples and of their handing. Harmonization of preanalytic steps is mandatory in order to obtain a good reproducibility. The results may be different according to the nature of the sample: smears, cytospins or liquid based specimens. It is possible to harmonize the sample’s fixation for smears or cytospins before ICC. The nature of the fixative must be taken into account for liquid-based samples. Indeed, a formalin’s based-fixative necessitates heat-induced antigen retrieval (HIAR). Nuclear antibodies necessitate HIAR while it is not mandatory for membranous or cytoplasmic antigens. HIAR must be adjusted for cytological samples (shorter time with high pH-buffers). We present here some examples of ICC with common antibodies used in our laboratory.

Keywords : 

Immunocytochemistry ; Cytology ; Pre-analytical

Copyright © Association française d'histotechnologie

https://www.afhisto.fr/

Disponibilité du pdf: embargo d'un an à partir de la date de parution (juin de l’année d’édition)

Comment citer cet article (How to cite this article) :

Courtade-Saidi, Monique; Dubucs, Charlotte; Basset, Céline; D’Aure, Dominique; Aziza, Jacqueline; Evrard, Solène 2019, L'application des techniques d'immunohistochimie à des prélèvements cytologiques: quelques règles à respecter, Revue française d'histotechnologie, vol:31, n°1, p: 53-64, https://doi.org/10.25830/afh.rfh.2019.31.1.53

Journal Article